Triste nouvelle pour le monde de la moto

Michel Hervé

Michel Hervé – Bol d’Or 1970

 Je viens d’apprendre une triste nouvelle par sa petite fille. Monsieur Michel Hervé est décédé à l’âge de 92 ans.

C’était mon premier patron et mon maître d’apprentissage. Il était ancien pilote usine JAWA et concessionnaire. Plus tard, il sera importateur des motos JAWA . ( établissement BEAUSOLEIL 9,rue saint-sabin paris 75011).
Il était spécialiste JAWA, et aussi BMW qu’il adorait remettre en état, il descendait à l’atelier travailler avec nous ( son mécano Michel et moi ) c’etait son plaisir et sa passion.
Excellent mécanicien et metteur au point 2 temps comme 4 temps.
Toujours disponible pour ses clients, il avait toujours des blagues et anecdotes à nous raconter .
Pour sa retraite ne pouvant se passer des motos et de la mécanique, il travaille à 76 ans comme commissaire de course non rémunéré. Membre honoraire c’est le plaisir d’être sur le circuit, il adorait l’ambiance de la piste des padocks  et  du monde de la moto.
Le monde de la moto a perdu un grand professionnel. Je suis fier d’avoir pu apprendre la mécanique moto à ses côtés. Il a partagé ses connaissances, son amour pour la moto tout au long de sa vie.
Au revoir Michel Hervé.  
michelherve
3 réponses
  1. Uďa
    Uďa dit :

    I když jsem Mechel Hervé neznal příliš dlouho, měl jsem ho rád a je to pro mě veliký motocyklový mechanik a člověk, který měl v srdci vytetováno Jawa. Čest jeho památce, jeho přátele z České Republiky na něj vždy budou vzpomínat. Bude nám chybět. Upřímnou soustrast jeho rodině.

    Répondre
  2. Bruno GIRARD
    Bruno GIRARD dit :

    Au revoir Michel.
    Il était un ami de mon papa.Je me souviens de sa participation au Bol d’or 1971.Bien plus tard je l’ai croisé sur le Bugatti lorsqu’il a contrôlé ma moto lors de la manche du championnat de France Open 1993.
    Il m’avait tapé dans le dos en me disant « vas y petit ,je te regarde rouler ».
    Il était vraiment passionné.

    Répondre
  3. Lucien
    Lucien dit :

    Bonsoir
    Triste nouvelle.En effet mécanicien exceptionnel.Il avait fait la préparation de ma Jawa 350 avec une compétence indiscutable.Pour me familiariser avec la mécanique Jawa,il avait accepté de me transmettre son expérience contre une aide le samedi matin à St Sabin,en préparant les démontages BM sur ses instructions.
    Sa pub préférée,connue de tous était/J’a va pas vite mais j’a va loin.
    Il faisait partie du cercle des passionnés de moto,toutes origines confondues.
    Pensées à sa famille.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.